Pourquoi faire appel à un intervenant extérieur ?

La philo est une matière un peu à part des enseignements «traditionnels» de l’école. Les élèves doivent se mettre dans une posture particulière de chercheur et ce, de façon à la fois très personnelle et collective !

Il est alors nécessaire de quitter l’espace classe, de scinder le groupe en deux, et d’accueillir un nouvel adulte dans le groupe. Cela régénère les relations dans le groupe, et la place que chacun a pris malgré lui dans cette dynamique toute naturelle du vivre-ensemble. C’est une nouvelle chance pour chacun de se réinventer !

De plus, même si l’enseignant a l’habitude de «faire parler ses élèves», de les questionner sur des sujets variés, l’animation d’ateliers philo nécessite d’être formé. Plusieurs «écoles» de formation co-existent. Chez Penser pour Grandir, nous avons suivi les conseils et enseignements de Frédéric Lenoir et de son équipe au sein de la Fondation SEVE.


À partir de quel âge peut-on proposer des ateliers philo ?

L’enfant pense depuis son arrivée au monde. Il utilise les outils cognitifs, spirituels et matériels qu’il a à sa disposition, mais ne s’arrête pas de penser. À l’image des mathématiques (discipline au combien complexe et abstraite), la philosophie peut s’aborder dès le plus jeune âge, si tant est qu’on en adapte les modalités, tout en respectant la rigueur propre à la philosophie1.

1Voir le TEDx de Johanna HAWKEN : La philosophie pour les enfants: défense d’un rêve raisonnable.

Comme les mathématiques, la philosophie permet à l’enfant d’aiguiser son intelligence et d’affiner sa compréhension du monde. Cet entraînement intellectuel ne doit pas commencer seulement en Terminale, car alors, il favorise ceux qui ont pu exercer au sein du cercle familial leur questionnement, leur jugement, la problématisation, la confrontation des idées, l’argumentation, l’utilisation d’exemple, et tout ce qui construit une pensée intérieure solide.

C’est pourquoi je propose aux enfants scolarisés, dès la maternelle, de goûter et d’apprivoiser la philosophie pour l’intégrer à leurs apprentissages et leur mode de pensée.


Peut-on faire un atelier d’essai ?

Les ateliers isolés sont proposés dans le cadre d’évènements culturels, et font partie d’une proposition plus globale. Ils peuvent prendre la forme d’un atelier pour enfants ou d’un atelier parents-enfants.
Dans le cadre scolaire, les ateliers s’inscrivent dans une progression et la découverte d’une nouvelle façon de fonctionner, pour chacun et pour le groupe. Nous proposons donc une formule découverte avec des ateliers hebdomadaires pour une même classe sur une période de 6 semaines.


Peut-on mettre en place des ateliers hors du milieu scolaire ?

Les ateliers philo peuvent être proposés dans différents lieux sociaux, éducatifs, culturels ou commerciaux. Ils prennent alors différentes formes suivant le lieu ou l’évènement qui les accueille. Penser pour Grandir peut intervenir dans les bibliothèques, les libraires, les cinémas, les théâtres, les cafés-parents, les hôpitaux, les centres sociaux, les lieux d’insertion, lors de portes ouvertes d’établissements scolaires…

Suivant la tranche d’âge visée et le thème abordé, nous choisirons avec soin les supports inducteurs de la discussion. Cela se fait en lien avec le lieu ou l’évènement qui nous accueille.

En dehors du cadre scolaire, les ateliers peuvent s’adresser aux enfants seuls (dans la limite de 12 participants) ou à des binômes adulte-enfant (dans la limite de 8 binômes).