Catégories
Ateliers blog

CE2#2 La Caverne de Platon

Il était une fois, un prisonnier dans une caverne. Depuis qu’il était petit, il voyait des ombres sur la paroi de la caverne et croyait que c’était des vraies personnes.

Mais d’ailleurs, est-ce que mon ombre c’est moi ?

  • Non, sinon, il y aurait deux moi, et c’est pas possible d’avoir deux « moi »
  • l’ombre c’est un peu une version de nous-même à plat
  • ça fait partie de moi, mais c’est autre chose
  • c’est moi, mais juste la forme
  • S’il n’y a pas de soleil, il n’y a pas d’ombre, donc c’est pas moi
  • l’ombre nous recopie
  • quand on marche sur mon ombre, je n’ai pas mal
  • notre ombre, c’est un peu comme une image de nous
  • si on fait une action, l’ombre fait pareil, mais elle n’a pas les mêmes sensations
  • l’ombre vient de la lumière
  • notre ombre, c’est nous
  • mon ombre n’est pas vivante
  • l’ombre c’est de l’air et du soleil

« L’ombre ce n’est pas la réalité »

En sortant de la caverne…

  • il a trop mal, et il aurait préféré rester dans la caverne
  • pour aller du monde des ombres jusqu’à dehors, il doit faire beaucoup d’efforts
  • la lumière nous fait parfois mal aux yeux, mais on s’habitue (comme le matin)
  • ses yeux s’habituent et il voit plein de choses
  • il est content d’avoir découvert un nouveau monde, mais pas content parce que ses amis lui manquent

Et nous…

  • parfois, moi aussi je n’ai pas envie de sortir jouer dehors, et finalement c’était bien de faire l’effort
  • parfois, on croit qu’on n’aime pas manger quelque chose, comme la soupe, ou les moules, et en fait c’est bon. Et on se dit que c’est dommage d’être rester sans en manger tout ce temps !
  • Uns fois, moi j’avais eu peur d’un vaccin, mais il vaut mieux avoir peur et mal un petit moment qu’être malade ou mort
  • moi quand j’étais petite, je croyais que mon ombre c’était quelqu’un qui me suivait tout le temps, et en fait c’est juste mon ombre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.