Catégories
Ateliers blog

CE2#2 La caverne de Platon 1

Il était un fois des hommes prisonniers dans une caverne…

Ce matin, nous avons découvert la première partie de l’allégorie de la Caverne de Platon. Socrate raconte cette histoire à Glaucon pour partager ce qu’il comprend de la connaissance et de la vérité.

Après le récit dessiné qui a captivé les enfants, nous sommes revenus sur quelques éléments du récit. Une première question habite les enfants :

ombres platon

Les prisonniers sont-ils heureux d’être prisonniers ?

  • ils doivent être contents, parce qu’ils croient que c’est vrai
  • et puis ils sont en sécurité
  • quand même c’est nul d’être prisonniers

Nous avons la chance d’avoir dans la classe une nouvelle philosophe qui découvre les ateliers philo cette année. Elle nous dit :

 » Moi, quand je connaissais pas les ateliers philo, j’étais un peu comme eux [les prisonniers]. Ni contente, ni pas contente, je ne savais pas que ça existait. Et maintenant que je connais, je suis bien contente ! « 

Les prisonniers voient sur la paroi de la caverne des ombres et croient que ce sont les vraies choses. Est-ce que cela nous arrive à nous de voir des choses qui ne sont pas vraies ? comment sait-on qu’elles sont fausses ?

  • un mirage : quand on s’approche, on voit que c’est faux
  • la nuit, je vois des ombres qui me font croire que c’est des gens.
  • parfois j’ai tellement envie d’une chose que je la vois
  • quand on voit des reflets
  • quand j’ai l’impression de voir quelque chose qui est peut-être faux, je demande à quelqu’un d’autre de vérifier.
  • les illusions : on voit des choses mais on sait direct qu’elles sont pas vraies. On a quand même du mal à y croire !
  • moi je vois des couleurs des fois, je ne sais pas si c’est vrai ou faux
  • quand je ne suis pas sur si c’est vrai ou faux, je regarde une deuxième fois et si c’est pas la même chose, c’est que c’était faux
  • parfois je vois des choses floues, et je me souviens que quand j’avais pas mes problèmes aux yeux, ça bougeait pas, donc je sais que c’est faux
  • une fois, avec une porte en verre, je croyais que c’était ouvert et je me suis cogné. C’était pas vrai !
caverne de platon

Les prisonniers sont là depuis l’enfance, ils n’ont connu que ça. Y a-t-il des choses que l’on croit depuis qu’on est petit, et qu’on découvre faux ensuite ? Comment se sent-on quand on « sort de la caverne » ?

  • avant je croyais que mon doudou pouvait me protéger des cauchemars qui viennent de la forêt. En fait, maintenant, je sais que les cauchemars viennent de ma tête.
  • le père-noël : j’en veux à mes parents de m’avoir menti depuis ma naissance / quand je l’ai appris, j’ai trouvé ça étonnant / bizarre
  • la petite souris : j’ai deviné moi-même, comme si mon corps le savait
  • je crois toujours qu’il y a quelqu’un derrière moi, et j’y crois encore
  • ma sœur m’a fait croire qu’il y avait une grosse araignée dans le grenier, mais en fait, c’était mon frère déguisé, je l’ai démasqué
  • quand j’étais petite, je croyais qu’il y avait des dragons dans les placards, alors j’ai vérifié dans tous les placards, et maintenant je sais que c’est faux.
  • je croyais que les poissons volants volaient vraiment, et l’année dernière j’ai appris que non, et j’ai été déçue
  • quand j’ai appris que le lapin de Pâques ne distribuait pas vraiment les œufs de Pâques, j’ai trouvé ça bizarre.
  • avant je croyais que les pizza venaient d’Amérique (ou les hamburgers d’Allemagne), et c’est bizarre quand on découvre la vérité
  • avant je croyais que la faucheuse existait à Halloween, et je suis content que ce soit faux
  • moi je croyais que les licornes existaient, même si ma maman me disait que non. Je l’ai crue quand elle m’a dit qu’elle a demandé à Google, mais j’étais choquée.

On a beaucoup discuté des moments où on est sûrs de nous, alors qu’on n’a pas raison…

Parfois, des adultes ou d’autres enfants nous expliquent ou nous demandent quelque chose qu’on n’arrive pas à croire ou à comprendre… Pourquoi ?

  • parfois on me demande quelque chose que je ne sais pas, que je ne connais même pas… alors je ne peux pas répondre, même si je réfléchis
  • la maitresse dit des choses que je ne sais pas, alors je relis
  • parfois ma mère me demande de ranger ma chambre, mais je ne vois pas ce qu’il faut ranger, parce que pour moi, ce n’est pas en bazar
  • une fois ma mère m’a demandé de ranger mes vêtements, alors j’ai tout replié, et en fait il voulait juste que je fasse rentrer les habits dans le placard
  • parfois la nuit, je ne vois pas les choses, même quand j’allume.
silhouettes

On s’est arrêté au milieu de l’histoire… à votre avis que va faire le personnage qui a été libéré de la caverne et est sorti… ?

  • il va s’acheter/se construire une maison et explorer le monde
  • il va découvrir les choses qui sont autour de lui
  • il va découvrir de la nouvelle nourriture
  • il va redescendre dans la grotte pour délivrer ses frères/ses copains et ils vont découvrir le monde ensemble
  • il va retourner chez lui, dans la grotte
  • il va délivrer ses frères et ils vont aménager la grotte pour y vivre
  • il va s’approcher de ceux qui sont près du feu pour leur faire peur, et ils vont lâcher la clé, et il pourra délivrer ses frères, et ils sauront que c’est faux.
  • il va faire un coup surprise à ceux qui tiennent les statues et chercher de l’eau pour éteindre le feu
  • il va aller dans la ville la plus proche pour apprendre à vivre
  • il va s’acheter un téléphone, mais il n’aura personne à appeler
  • il va chercher ses parents, découvrir les villes et se faire des copains
  • il va s’entrainer à se défendre, parce qu’il n’est plus en sécurité comme dans la grotte
  • il va chasser pour se nourrir
Savez-vous ce que va faire ce personnage ? La suite au prochain atelier !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.